Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Plan Herbe

Biodiversité et élevage :

un engagement commun

Le Plan Herbe de la Communauté de Communes Sarrebourg Moselle Sud vise à soutenir l’élevage à l’herbe et la préservation des prairies. Fruit d’engagements forts depuis 2016, ce plan s’inscrit dans un programme global pour la biodiversité. Face à la régression des surfaces en herbe et à l’abandon de l’élevage, il ambitionne de créer des modèles économiques durables et résilients, tout en partageant la ressource en eau de manière équitable. Ce partenariat s’étend sur la période 2024-2027, avec un engagement fort des acteurs locaux.

Contexte et Enjeux

Vue de différents champs avec des moutons au premier plan

en attente carte

Régression des surfaces en herbe

Les prairies permanentes sont bien plus que de simples champs – elles sont essentielles pour nourrir nos animaux et préserver notre environnement. Elles abritent une incroyable diversité de plantes et d’animaux, contribuant ainsi à maintenir la qualité de notre eau.
Malheureusement, ces espaces verts disparaissent à une vitesse alarmante. Entre 2011 et 2020, la France a perdu près de 20% de ses prairies, principalement à cause de l’expansion des cultures intensives. En Lorraine, cette tendance est tout aussi inquiétante, avec une perte de 30% de nos prairies entre 1970 et le début des années 2010.
Heureusement, des initiatives telles que le programme Prairies Vivantes, mené par le CEN Lorraine, visent à protéger nos précieuses prairies. En particulier, la zone Est du Parc naturel régional de Lorraine est identifiée comme une priorité pour la conservation des prairies exceptionnellement riches en biodiversité.

Abandon de l’activité d’élevage

Les éleveurs font face à des défis économiques et climatiques qui menacent leurs exploitations. Les revenus sont insuffisants par rapport à la charge de travail, ce qui rend le métier peu attrayant. Les aléas climatiques, comme les sécheresses, réduisent les réserves de fourrage, mettant en péril la viabilité des exploitations. De plus, le vieillissement de la population agricole et le manque de rémunération encouragent l’agrandissement des exploitations, au détriment des prairies.
Sans un soutien efficace, ces tendances pourraient entraîner une dégradation de la qualité de l’eau et une perte de biodiversité. Pour contrer ces risques, le projet de territoire propose d’accompagner les éleveurs vers des pratiques agricoles durables, valorisant les services rendus par les prairies.

vaches dans un pré

Objectifs et ambitions

Nous avons pour ambition de soutenir et dynamiser l’élevage à l’herbe dans notre territoire à travers un programme d’actions collaboratif.

Nos objectifs :

Notre programme d'action

Pour bénéficier du soutien du Plan Herbe Moselle Sud, les projets doivent être portés politiquement par les 3 Communauté de Communes et élaborés en collaboration avec les éleveurs locaux.

Nous élaborerons un programme d’actions détaillé, impliquant le milieu agricole local, et nous concentrerons nos efforts sur trois leviers d’action prioritaires :

 

Chiffre 1

Maintenir l’élevage à l’herbe et les prairies permanentes

  • Accompagnement des éleveurs dans l’adoption de pratiques durables (pâturage tournant, valorisation des haies, ...).
  • Promotion de filières pérennes pour la valorisation des produits agricoles locaux.
  • Sensibilisation du grand public à l’importance de la pérennisation des exploitations agricoles pour la préservation de l’environnement.

Chiffre 2

Accompagner vers des systèmes agroécologiques rémunérateurs

  • Animation de groupes de travail pour partager les réalités du quotidien des éleveurs et favoriser la réflexion collective sur l’avenir des exploitations.
  • Audit régulier des actions déployées pour évaluer leurs impacts techniques économiques et écologiques.

Chiffre 3

Partager la ressource en eau

  • Mise en œuvre d’une politique de gestion de la demande en eau pour garantir sa pérennité et son partage équitable entre les usages
  • Promotion de solutions de stockage d’eau et de préservation de la qualité de l’eau, en collaboration avec des acteurs locaux spécialisés.

Gouvernance et suivi

Dans le cadre de notre partenariat, chaque partie prenante s’engage pleinement pour garantir le succès du projet :

En lien avec

la Communauté de Communes Pays de Phalsbourg (CCPP) et la Communauté de Communes du Saulnois (CCS), 

la Communauté de Communes Sarrebourg Moselle Sud (CCSMS)

dirigera et animera le projet "L’élevage à l'herbe en Moselle Sud" inscrit dans le Plan Herbe de la Réserve de Biosphère de Moselle Sud. Elle coordonnera le comité technique, fournira des rapports annuels sur les progrès réalisés et financera les actions prévues.

L'Agence de l'Eau Rhin-Meuse

contribuera à la construction collective de la convention partenariale en apportant un soutien financier aux structures impliquées. Elle assurera également la communication pour faire connaître et valoriser le projet auprès de tous les acteurs concernés, notamment le grand public.

La Chambre d'Agriculture de la Moselle

mènera une animation territoriale renforcée en accompagnant les éleveurs volontaires dans le cadre du Plan Herbe. Elle cherchera des dispositifs financiers adaptés, favorisera la transmission des exploitations et réalisera des diagnostics technico-économiques pour orienter les agriculteurs vers des systèmes de production herbagers durables.

Le Parc Naturel Régional de Lorraine (PNRL)

participera aux réunions des comités techniques, contribuera à l'accompagnement technique des éleveurs et valorisera son expertise en matière de commercialisation des produits locaux.

Le Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine (CENL)

participera également aux réunions des comités techniques et apportera son soutien à l'accompagnement des éleveurs dans le cadre du Plan Herbe.

Chaque partie prenante s’engage à préciser ses actions et contributions lors des réunions annuelles du comité de pilotage, afin d’assurer une mise en œuvre efficace et coordonnée du projet.