L'entretien des berges d'un ruisseau est à la charge de son propriétaire.

Si vous souhaitez mener ces travaux, consultez les services communautaires, qui vous conseilleront.


Les berges d'un ruisseau ne s'entretiennent pas comme un jardin à la française : laissez une zone d'expression à la rivière, une berge en bon état accueille arbres et arbustes.


Ce milieu naturel a besoin d'une bande d'au moins cinq mètres pour se développer. Dans cette bande, la tonte régulière est exclue. Les thuyas, les peupliers et les résineux sont également proscrits, car leurs racines superficielles ne peuvent stabiliser les berges. Les palplanches et autres enrochements ne sont en aucun cas une solution adaptée face à un risque d'érosion.


Les bonnes pratiques de l'entretien de berges :

  • Débroussailler manuellement pour éviter la prolifération des arbustes.
  • Elaguer les branches mortes et abattre les arbres morts ou menaçant de tomber dans le ruisseau.
  • Planter des arbres adaptés au milieu : aulnes, frênes, saules...

Consulter le site de l'Agence de l'eau pour en savoir plus.

Cours d'eau